Artcertificate | Editez vous-même vos certificats d'authenticité

"PENSIVE"

Numéro de Certificat : 20171016063443
"Une femme pense à son destin".

Année : 2011
Format : 80cmX80cm
Support : Toile/Châssis
Technique : Peinture à l\'huile et au pinceau
Numéro du tirage : 1/1

Danièle (DANYGIL) EL M'RABET

Danygil (de mon vrai nom Danièle EL M’RABET née GIL), artiste peintre française née en 1962 à Oran en Algérie (autodidacte). Alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin et que l’indépendance du pays est proclamée, les français installés en Algérie sont contraints à l’exode. C’est donc âgée de 4 mois que mon frère, mes parents et moi nous nous retrouvons obligés de quitter notre maison à Oran et nous sommes déportés en France en n’emportant que deux valises. Dès notre arrivée en France, nous sommes confrontés à la discrimination et au rejet des métropolitains qui, pour la plupart, considèrent les pieds-noirs comme des étrangers. Ainsi, c’est sur des bases de dialogue, d’échange, de tolérance, de respect et d’ouverture que mes parents décident de nous élever. Pierre GIL, mon père décède en 2002. C'était un artiste peintre autodidacte qui passait ses temps libres à peindre. Issu d’une famille d’artistes (chanteurs, danseurs, musiciens, peintres), c’est naturellement qu’il s’essayait à différentes formes d’art avec un penchant pour la peinture (couteau, pinceau et pastel). J'ai donc grandit en l’observant pendant des heures et je m'essayais à mon tour au dessin et à la peinture. A 15 ans, je me tourne vers d’autres domaines artistiques et culturels : la danse, le théâtre, la mode et le cinéma. C’est seulement en juin 2010 que ressurgit mon envie de peindre. A l’époque, je vivais dans le 19ème arrondissement de Paris où j'ai créé l’association artistique et culturelle « Bulles d’Oxygène » et je préparais un spectacle sur le thème de la traite négrière : « TERRE DE MEMOIRES ». Alors que la mise en scène se précise, l’idée de peindre sur ce thème pour sensibiliser le public s’impose. C’est le début d’une série de tableaux portant sur le devoir de mémoire décliné en différents thèmes. Ainsi, le premier chapitre des tableaux de « TERRE DE MEMOIRES Afrique » représentent donc l’histoire du spectacle. S’en suivra ensuite le chapitre TERRE DE MEMOIRES Maghreb/Moyen-Orient qui retrace mes douze années de vie au Maroc, mon « pays de cœur » comme j'aime le souligner, mais aussi les souvenirs que me conte encore ma mère, Marceline GIL, aujourd’hui, de son Algérie natale. Depuis, j'ai réalisé près de 150 toiles avec différentes techniques et plus de 50 ébauches au crayon à papier, couleurs, fusain sur différents sujets et thèmes. Je souhaite mettre en place des projets culturels notamment sur l’art, afin de transmettre, partager ma technique autour de moi et au bénéfice des autres.

Partager cette page :
Facebook Twitter Google Plus email