Artcertificate | Editez vous-même vos certificats d'authenticité

La moue 5

Numéro de Certificat : 20180428111534
La moue, expression d'Alexis N° 5. Projet suivi concernant les expressions faciales. Faites exclusivement à la chambre 8x10" et sur support film instantané. Le cahier des charges de la série est simple, une expression faciale forte et un cadrage torse nu comprenant les tétons.

Année : 2018
Format : 30*42
Support : Impression FineArt Kodak contrecollé sur carton plume
Technique : Polaroid 891 négatif, Polaroid 809 positif
Numéro du tirage : 1/12

Luc MASSON TODESCHINI

Artcertificate | Editez vous-même vos certificats d'authenticité
Luc Masson Todeschini (LMT) Je suis né à Longwy en Lorraine et je suis ingénieur informatique. J’ai commencé la photo à l’âge de 7 ans et j’en ai maintenant 37. J’ai essayé différents supports et formats depuis tout ce temps et j’ai gardé un souvenir agréable de mon premier appareil instantané, un polaroid 635 CL. Je ne l’ai pas beaucoup utilisé à cette époque car les films étaient assez chers, mais j’ai gardé le souvenir de cette magie d’avoir sa photo tout de suite et de la voir se développer sous ses yeux. J’ai grandi avec un reflex 35mm en étant le photographe de la famille. Au début des années 2000 j’ai pris le virage du numérique comme beaucoup, mais en 2012 j’ai eu envie d’autre chose. J’ai repensé à mon vieux pola qui trainait chez mes parents mais je découvris avec tristesse que Polaroid avait stoppé sa production en 2008. Grâce à Polaroid-Passion.com j’appris l’existence d’Impossible Project qui a repris la production. J’ai donc commandé mes premiers packs de films et je n’ai plus arrêté depuis. En tant que photographe, je dirais que je suis un touche-à-tout, sans ligne directrice ni gimmick photographique, libre de traiter tous les sujets. J’ai décidé de retourner à la photographie instantanée pour changer d’approche. En photo numérique, la tentation d’appuyer sur le déclencheur et faire sa sélection a posteriori du meilleur cliché est grande. Avec la photo instantanée il faut penser son cliché et saisir l’instant au meilleur moment. De plus cela donne une essence physique à une image au lieu de stocker des fichiers qu’on ne regarde jamais. J’ai une relation charnelle à toutes mes images, je les sors souvent de leurs boites pour me remémorer l’instant. Le temps est une notion changeante et intangible, la photo instantanée permet de lui donner un véritable sens physique.

Partager cette page :
Facebook Twitter Google Plus email