Artcertificate | Editez vous-même vos certificats d'authenticité

Keep Pedaling

Numéro de Certificat : 20130807100428
Un surfeur en manteau de l'armée Chinoise transporte sa planche de surf a l'arrière d'un tricycle. Logo Surf Republik en haut a droite. Rayonnement en haut a gauche. Fresque communiste Chinoise dans le bas.

Année : 2009
Format : 50X60cm
Support : Carton entoile
Technique : Acrylique
Numéro du tirage : 1/1

Charles DUJAT DES ALLIMES

Artcertificate | Editez vous-même vos certificats d'authenticité
J’ai commencé a peindre il y a une dizaine d’années en transitant de la photo vers la peinture. Je me suis lancé en autodidacte mais avec les conseils avisés de plusieurs “profs” de dessin et autres peintres expérimentés. J’ai de suite mélangé la Chine, l’Indonésie le surf, mélangeant les symboles des cultures différentes ou développant des thèmes comme la dernière vague ou les personnages de l’opéra de Pékin dans des scènes de surf. L’idée de la “Surf Republik” m’est venu en 2008 en peignant mon premier « Mao‘s gone surfing » ou mao avec une planche de surf. Il s’agit d’une uchronie, une rencontre fictive entre Mao Zedong et Tom Blake (avec tout le respect que je dois a ce dernier). J’utilise de la peinture Acrylique, des encres, des pigments, des colles et des résines que je pose sur des toiles, papier, carton et autres plaques de bois. Je présente mes peintures «Surf Republik » avec quelques accessoires « historiques » : Médaille offerte par Mao a Tom Blake, bidon militaire rempli d’eau de mer de Chine « spéciale vague » avec inscription officielle en Chinois « Culture Surf », disque 78 tours « Hawaiian Dreams » valse de Herbert Bryant Marple avec le phonographe portable de Mao ainsi que l’unique version du réveil Chinois de Mao dans un cadre bois agrémenté de palmiers dorés. En fonction des thèmes abordés ou de mon humeur j’utilise mon nom réel ou un nom sinisé Charles Yi. Je vends mes toiles en Chine mes certaines prennent ensuite leur envol et se répandent dans le village planétaire. Cependant la plus part d’entre elles restent sur le sol Chinois.

Partager cette page :
Facebook Twitter Google Plus email